Qui sont les ours.es

chloé dufresne, comédienne

 Commence le théâtre à l’âge de 11 ans, tout doucement, tranquillement en Touraine, avec la Compagnie des « Sans Lacets ».

Et puis en 2010 elle pose ses fesses pour trois ans à Strasbourg, au Conservatoire Régional. En 2012 elle rencontre Aurore Duvollet qui met en scène Gaspard de Peter Handke, et qui l’entraine dans ce projet insolite.

Un jour elle prend la route de l’école La Générale, à Montreuil. Pendant deux ans elle apprend le travail du corps, du mime. Elle y découvre son amour de l’improvisation et celui pour l’art du clown aussi, lors d’un stage en 2016 avec Carole Tallec. 

Maintenant et depuis plusieurs années, elle s’extasie de l’imagination et de la créativité qui bouillonne en chaque enfant, chaque lycéen auprès desquels elle intervient dans différents ateliers, avec la Cie Bewitched. Elle fonde en 2017 l’association L’écho des Ourses avec Camille Hoinard. En 2018 elle sera Lulu dans Je t’appellerais Eve, mis en scène par Eva Shumacher de la compagnie TSQP de Strasbourg.

camille hoinard, COMEDIENNE, AUTRICE, METTEURE-EN_SCENE

 Grandit à Tours, baignée dans la compagnie de théâtre familiale les « Sans Lacets ». Après une Licence Arts du Spectacle à Rennes, elle part en Roumanie en Master 1 et rencontre un théâtre européen dit "d'urgence" qui provoque son envie d’un théâtre davantage politique, moins élitiste.
Un stage de « Théâtre physique dans l'espace public » dirigé par D. Zakowski et P. Almeida lui sera décisif. Cette expérience révèle son désir d’un théâtre prenant en charge le corps de l’acteur dans son entière organicité et son attrait pour les arts de la rue. Elle retrouve cette même équipe internationale à Varsovie (Pologne) en 2014 et à Agueda (Portugal) en 2016.  En 2013, elle entre au Laboratoire de Formation au Théâtre Physique (travail sur le jeu de l’acteur, la danse, le masque) à Montreuil. Elle y écrit Naïves, maquette de spectacle pour 6 comédiennes. A la sortie du Lftp, sa promo fonde Le Collectif Nash pour lequel elle joue dans La Communauté imaginée, mis en scène par Camille Durand-Tovar, et Splendeur dans l’herbe mis en scène par Lucas Borzykowski. En 2017 elle joue dans Atlas et cetera, spectacle pour l’espace public dirigé par Valentine Ponçon, créé à Marseille. Parallèlement au théâtre et à l’écriture, elle chante et accordéonne, passions intimes ! Etablie à Rennes en 2018, elle y organise des Impromptus dansés dans l’espace public, avec Sonia Frioux, qu’elles proposent en Juin 2019 à Plovdiv en Bulgarie dans le cadre de la Capitale Européenne de la Culture.

margot ladroue, comédienne

 Grandit en Normandie et commence le théâtre au Conservatoire de Rennes. Une fois le lycée terminé elle s’installe à Paris, commence une Licence d’Etudes Théâtrales à Paris III – Sorbonne Nouvelle. 

Les fourmis dans les pieds attrapées à l’Université la conduisent au Conservatoire du 9ème arrondissement de Paris. Trois ans plus tard elle intègre le Laboratoire de Formation au Théâtre Physique. Ces deux années de formation à Montreuil lui ont permis de rencontrer 11 autres acteurs avec qui elle crée le Collectif Nash. 

Afin de continuer à chercher à partir du corps, elle part en Inde et s’initie au Kalarippayat (art martial ancestral), suit des cours de danse (stage avec Nina Dipla au CCN d’Orléans) et débute une formation de kinésiologie « Corps-Mémoire ». 

Au cinéma elle joue dans Machina, court-métrage d'Apollo Thomas ; au théâtre elle joue avec le Collectif Nash dans La Communauté imaginée, réécriture de Douze Hommes en colère et dans Splendeur dans l'herbe, mis en scène par Lucas Borzykowski.

Lucie retive, ILLUSTRATRICE, AUTRICE

 À 20 ans, un jour où elle écrivait un texte sur des mains dont les doigts sont en formes de pattes d'éléphantes, elle prit la mesure de son imaginaire délirant et inépuisable. Depuis, elle passe un temps considérable à jouer au backgammon sur ordinateur. Et parfois elle se motive à dessiner dans un gros carnet et écrire des histoires avec ses ami-e-s. 

Arrivée par hasard en 2013 dans un squat militant, sa vie bascule. 

Alors que rien ne l'était avant, tout devient politique. Elle ne désire plus qu'une vie précaire, et discuter de mecs sexistes, de blanc-he-s racistes, d'adultes autoritaires, de couples hétéros envahissants, et caetera. Petite à petite, le rire, la création et la (l'auto-) critique lui paraissent la seule planche de salut valable dans ce monde..

découvrir son univers :

 

https://danslafusee.noblogs.org

 

Theatre

 

Livre

 

Illustration

ATELIERS

©2018 by L'Echo des ourses.  // Proudly created with Wix.com